12 septembre 2013

Quand observer un monarque devient un coup de chance...

Vous vous promenez et vous observez un papillon monarque? S'il est vivant, je vous invite à aller sur le site de iPapillon, afin d'y mentionner votre observation. Vous pouvez évidemment faire mention des autres espèces de papillons observées.

Si, malheureusement, le papillon monarque est mort, soyez tout de même très vigilants et observez bien ses ailes : vous avez peut-être devant vous un des nombreux papillons monarques qui ont été inventoriés, de leur vivant, par des gens du programme Monarch Watch.

Comment savoir si le monarque que vous observez a été inventorié? Rien de plus simple : un petit collant rond, d'environ 5 mm de diamètre, a été collé sur une de ses ailes. On y trouve une adresse courriel, la mention, en rouge, MONARCH WATCH, un numéro de téléphone sans frais (1-800) et le numéro d'identification du papillon, composé de trois lettres et trois chiffres. Tout ce que vous avez à faire est de les contacter pour leur mentionner votre découverte et cette identification contribuera à documenter leurs recherches sur la vie de ces papillons.

Comme on le sait, la population totale de cette espèce de papillon a diminué de 90% et ce, seulement cette année. Les causes sont nombreuses et certaines sont hypothétiques... Je vous invite d'ailleurs à consulter un billet que Jean-François Noulin, auteur du blog Carnet naturaliste, a écrit au sujet du monarque : Carnet naturaliste: Quand sera-t-il trop tard ?

Vous êtes intéressés à en savoir plus mais n'avez pas envie de faire des tonnes de lectures? Je vous encourage à aller voir le film L'Incroyable voyage des papillons en 3D. Il reste peu de temps, il est à l'affiche jusqu'au 19 septembre 2013. C'est un magnifique documentaire qui plaît autant aux adultes qu'aux enfants (même les tout-petits de 2 1/2 ans y trouvent leur compte). Tout y est dit, et vous n'observerez plus jamais le papillon monarque du même oeil!

2 commentaires:

  1. Quelle ne fut pas ma surprise de voir un collant sur l'aile du beau monarque que je viens de voir chez moi, je me demandais ou il avait bien pu ramassé ca, j'ai d'abord cru a une étiquette de fruit mais j'étais bien loin d'etre convaincu.. Je n'ai pas été capable de déchiffrer ce qui y était inscrit malheureusement.. c'était écrit en tout petit.. dommage,, Je suis a St-Malo en Estrie.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que ça prend presque une loupe pour être en mesure de déchiffrer les informations sur les étiquettes... Le fait que vous ayez été en mesure de reconnaître l'étiquette sur ce monarque est super! J'ai le pressentiment que nous ne sommes pas bien nombreux à savoir à quoi sert ce petit micro-collant!

    RépondreSupprimer