15 août 2013

Le géant de Queens, New York City


Cette année, notre voyage avait pour destination principale la ville de New York. Il était prévu d'y passer plusieurs jours et pour la première fois depuis longtemps, peu de temps était consacré à la découverte de la nature, c'est-à-dire la faune et la flore de la région. Nous le faisons à l'année longue et comme cette année il y avait en vue de la chaleur humide, accompagnée d'armées de moustiques, nous avons décidé de mettre cette activité de côté, au grand bonheur de nos deux jeunes petits. N'allez pas croire qu'ils n'apprécient pas ce genre de sortie, au contraire, mais il faut bien leur permettre de découvrir un peu plus la grande diversité de notre culture nord-américaine. Quoi de mieux que la ville de New York pour agrandir leurs horizons?!

Pour en revenir au sujet principal de ce billet, notre cher naturaliste urbain Roger Latour nous a mis au courant sur son blog de la présence d'un arbre plus que quatre fois centenaire dans le borough de Queens. Étant à ce moment-là dans mes préparatifs pour le voyage, un détour vers ce parc-nature à la new-yorkaise était de mise! Je me suis bien préparé afin d'avoir toutes les informations requises afin de me rendre au parc ET de trouver le géant, la deuxième étant plus difficile car les autorités ont décidé de garder la localisation exacte du dit géant secrète, afin de le maintenir... en sécurité. Je vois personnellement les choses d'un autre oeil et je ne suis pas le seul, mais ça ne m'a pas empêché de le trouver...

 

Ma conjointe, mes petits et moi sommes partis ensemble à la recherche de cette merveille. Malheureusement, quoique j'avais une carte imprimée (dénichée sur internet) avec des sentiers, sur le terrain c'était beaucoup plus complexe. Les sentiers se divisaient et étaient aucunement identifiés, c'était un cauchemar de s'y retrouver. Ça nous a permis de mettre en perspective l'état de nos parcs-nature, nous sommes bien servis chez nous! J'ai finalement rencontré une femme qui promenait plusieurs chiens, celle-ci a eu la gentillesse de m'escorter jusqu'au bon endroit et nous lui en étions très reconnaissants: nous aurions probablement trouvé notre chemin, mais après combien de temps?!

Finalement, nous arrivons au début du sentier qui s'appelle "Tulip tree trail" avec mention, "Largest tulip tree on Long Island". Un gros panneau nous attend avec l'historique du géant (le même que je trouve par la suite au pied de celui-ci), je commence à jubiler! Nous prenons le sentier qui contourne une descente et je commence à voir de gros arbres qui ont pris racine dans le bas de la pente. Je me rappelle avoir lu au sujet du géant qu'il se trouvait au bas d'une pente, ce qui lui donne faussement l'air d'être moins majestueux. Puisqu'il n'y a pas de sentiers pour descendre et qu'il y a de l'herbe à puce ici et là, pas question que ma petite famille vienne avec moi. Je leur dit que poursuivre sur le chemin et de revenir me retrouver au début du sentier d'ici une vingtaine de minutes.

Je retourne donc sur mes pas et je cherche un endroit où descendre et ce n'est pas facile, car il y a beaucoup de plantes et des jeunes pousse d'arbres. Je localise finalement un semblant de piste qui semble descendre en bas. Je trouve sur mon chemin des bouteilles et quelques déchets, je vois que certaines personnes louches fréquentent cet endroit à l'occasion, umm... Je regarde un peu loin, ça y est! Je vois un arbre clôturé et un panneau par terre, c'était bien lui que je voyais!


Le géant de Queens, un tulipier de Virginie, tulip poplar (liriodendron tulipifera)
Hauteur: 133,8 pieds

J'ai fait de mon mieux pour me photographier à ses côtés, mais il était si imposant et le temps était humide, les photos ne sont pas extra... Le tronc de cet arbre était si gros, je me sentais si petit! Il a survécu aux intempéries et surtout à l'homme pendant plus de quatre siècles, incroyable.

On peut voir plusieurs louches qui se sont développées sur son tronc au fil du temps et des agressions.



J'ai bien pris le temps de le contempler, de l'embrasser, ensuite je l'ai salué et j'ai repris le chemin du retour. Nous comptons bien retourner un jour à New York et cette fois, je lui présenterai alors ma famille, car j'étais un peu déçu d'y être allé seul.

4 commentaires:

  1. "Les photos ne sont pas extra"? Ça va pas, non? Elles sont super-extra et nous donnent très bien l'impression et l'échelle du géant. Quelle chance (avec un peu d'effort, quand même) de l'avoir vu et serrer la pince.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Roger! Tant mieux si elle plaise, mais je crois tout de même que je n'y étais pas au meilleur moment de la journée. Cela dit, avec ma petite famille, ce n'était comme si je pouvais me pointer là aux petites heures du matin! Merci!

    RépondreSupprimer