21 novembre 2012

Parc-nature du ruisseau de Montigny, première partie



Cette fin de semaine, je suis allé explorer le parc du ruisseau de Montigny, dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies. Mon garçon de 4 ans a beaucoup apprécié les nombreux érables à Giguère qui s'étendent au-dessus du ruisseau. Voir un ruisseau aussi grand dans la ville est un privilège.

Érable à Giguère

Le territoire est malheureusement envahi par le nerprun cathartique à certains endroits. Rien de nouveau! J'ai trouvé des spécimens si grands, c'était pour moi exceptionnel. Voici un spécimen d'un diamètre d'environ 7 pouces et demi:


On y retrouve des frênes rouges, ces arbres qui aiment avoir les pieds mouillés.

Frêne rouge

Ce qui reste d'un frêne rouge!

Marchant le long du ruisseau, j'étais à la recherche d'arbres intéressants, d'espèces rares, sait-on jamais! Eh bien c'était mon jour de chance, puisque j'ai trouvé un orme rouge, juste assez imposant. Peut-être âgé d'une trentaine d'années et en bonne santé, selon ce que j'ai pu voir. J'ai d'abord trouvé des feuilles mortes qui venaient sans aucun doute de l'orme rouge. J'ai donc regardé l'écorce de cet arbre:

Écorce de l'orme rouge

J'ai pris un échantillon de l'écorce pour vérifier la couleur à l'intérieur: brun rouille! C'est le seul de nos ormes avec cette particularité, les deux autres (orme d'Amérique et orme liège) montrent une alternance de couches sombres et blanches.

Alors j'avais l'écorce qui coïncidait et les feuilles mortes par terre devant cet arbre. Il ne me restait qu'à vérifier les bourgeons. Un peu difficile, voyez la hauteur des premières branches:


Des jumelles m'auraient été très utiles, mais il me semblait assez évident que les nombreux bourgeons avaient la forme particulière de l'orme rouge. Voyez ici les bourgeons, sur le blog de Brownwyn Chester, les promenades dans la forêt Montréal.

Voici un agrandissement d'une photo que j'ai prise des branches:

Bourgeons de l'orme rouge

Brownwyn a justement mentionné la rareté de cet orme à Montréal et c'était le premier aussi grand que je rencontrais dans ma ville. J'étais ravi et j'ai déjà hâte au printemps pour voir ses samares et ensuite ses feuilles.

À ma prochaine sortie, je vais explorer la plus grande partie de ce parc qui se situe au nord du boulevard Maurice-Duplessis. J'aurai probablement de belles photos à publier ici!

2 commentaires:

  1. Merci Luc , toujours très instructif et ce , dans un style agréable à lire . Il fait rêver ce ruisseau !

    RépondreSupprimer