12 août 2012

Les Montérégiades

Le retour du beau temps au mois de mai a éveillé en nous le désir de reprendre nos habitudes de voyage en vélo-camping. Nous avons donc profité du beau temps de la fin de semaine du 26-27 mai dernier pour faire le premier voyage de la saison en allant sur la piste cyclable des Montérégiades.

Comme nous n'en avions pas fait l'été dernier, ce bref périple a été l'initiation d'Adéliane à cette façon de voyager qui nous est chère. Enfin!

Exceptionnellement, nous avons décidé de faire l'aller-retour par le même itinéraire plutôt que d'effectuer une boucle. Ça aura eu pour avantage de mieux mémoriser les endroits où il y avait d'énormes talles de framboisiers et de muriers. Si jamais on passe dans ces secteurs au bon moment, nous serons en mesure de nous régaler!

Saint-Jean-sur-Richelieu

Nous avons effectué notre départ du Vieux-Saint-Jean (Saint-Jean-sur-Richelieu), d'où nous avions directement accès à la piste cyclable.


C'est un départ!

Après avoir traversé le pont Gouin (pont levis dont on a eu la chance de voir en fonction, d'ailleurs, et qui a été construit en 1917 pour remplacer l'ancien pont Jones, qui était en bois et construit en 1826), nous avons pu accéder directement au début de la piste cyclable Montérégiade II. Cette piste est majoritairement recouverte de poussière de pierre et fait le lien entre Iberville et Farnham. Nous l'avons appréciée principalement parce qu'elle est bordée de chaque côté d'une grande variété d'essences d'arbres et qu'elles abritent par le fait même de nombreuses espèces aviaires. Ces arbres nous permettent également d'avoir de l'ombre par temps très chaud. De chaque côté se trouvent des champs, c'est donc dans un calme absolu que nous avons pédalé durant les deux jours.


Farnham

Alors que nous approchions de Farnham, nous avons contourné l'école de parachutisme Nouvel Air. C'est surprenant de voir à quel point il semble facile de se poser au sol après une si longue voltige.

Nous nous sommes arrêtés pour dîner au parc Émile-Pollender, situé au même endroit que le bureau d'information touristique. Immédiatement après ce parc, toujours par la piste cyclable, nous avons pu voir la gare de train et une locomotive et un caboose qui y sont stationnés en permanence afin de faire référence à l'histoire de la grande activité ferroviaire de cette ville. Si vous cliquez ici, vous pourrez lire le texte de la plaque patrimoniale du centre ferroviaire.

La locomotive

Le caboose

Une petite vue d'ensemble

Nous sommes passés sur une passerelle surplombant un barrage d'Hydro-Québec et peu de temps après, nous avons croisé le Centre de la nature. Et mine de rien, nous avons poursuivi notre chemin sur la Montérégiade I, qui relie la ville de Farnham à Granby.

Granby

Nous avons quitté la Montérégiade I en traversant la rivière Yamaska par la passerelle Miner pour accéder directement au centre-ville de Granby. Comme c'était le dernier arrêt avant le camping, il fallait faire nos provision pour le souper et le déjeuner du lendemain. On entend toujours parler du Zoo de Granby, mais rarement de la Ville elle-même. On a fait de belles découvertes et quelques belles rencontres. Nous avons pris la piste cyclable La Granbyenne, qui nous a permis de longer le parc Daniel-Johnson avant d'arriver à la piste cyclable du Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin. Quel bonheur, une descente douce sur plusieurs kilomètres! Et finalement, nous sommes arrivés au parc national de la Yamaska. Nous avons monté le camp, préparé le souper et profité d'un beau feu de camp avant d'aller nous coucher.

Souper spaghetti

Malgré les presque 64 kilomètres parcourus dans la journée, les enfants étaient de bonne humeur et tellement heureux d'être devant le feu ; c'est qu'ils ont attendu bien patiemment LE grand moment, leur meilleur semble-t-il, celui de faire griller les guimauves et les savourer goulûment! Moment de pur bonheur pour toute la petite famille.

Total de la journée: 64 km

Sur le chemin du retour


Au petit matin

Après une bonne nuit de sommeil et un déjeuner de guerriers, nous avons levé le camp et pris le chemin du retour. La veille, nous avions décidé de garder en mémoire les endroits où il serait intéressant de faire un arrêt pour que les enfants puissent en profiter pleinement. Le parc Daniel-Johnson en faisait partie. Situé en bordure du lac Boivin, c'est un très grand parc avec un espace où il y a, entre autres, des modules de jeux, des jeux d'eau, des aires de pique-nique... Ce dimanche matin, il y a une fanfare qui s'est dirigée vers le parc, c'était impressionnant pour les petits. Bref, inutile de dire que les enfants ont adoré découvrir ce parc!


Parc Daniel-Johnson

Le second grand arrêt a été à Farnham, où il y avait un autre beau grand parc avec un module de jeux et... une crémerie pour se sucrer le bec et faire une petite réserve d'énergie pour les derniers 20 kilomètres qui nous restaient à pédaler.

Au bout du compte, ce fut une belle randonnée et les petits semblent l'avoir grandement appréciée.


Total de la journée: 64 km
Total de la randonnée: 128 km


Trajet sur la carte:


Afficher Montérégiades - Yamaska sur une carte plus grande

2 commentaires:

  1. La piste qui relie St-Jean/Farnham passe à deux pas de chez nous à Iberville! Avoir su, j'aurais fait un p'tit bout avec vous!

    Julie :)

    RépondreSupprimer
  2. Ça aurait été super, les enfants auraient été tellement contents! Ça me fait penser que je n'ai pas tes nouvelles coordonnées, peux-tu me les envoyer par courriel? Tu peux m'appeler aussi, on n'a pas l'occasion de se parler souvent!

    RépondreSupprimer