16 août 2012

La tête dans les... libellules!

Cette année, pour le deuxième anniversaire de notre petite fleur, je lui ai confectionné un oreiller. C'est devenu un rituel chez nous : 2 ans, un oreiller. Pourquoi? Dans le cas de nos gamins, c'est un peu avant cet âge qu'ils ont commencé à démontrer un intérêt certain pour cet objet si douillet.

Samian était très heureux d'avoir le sien, alors je me suis dit qu'Adéliane serait contente d'en avoir enfin un elle aussi, d'autant plus qu'elle prenait plaisir à se coucher à côté de frérot la tête bien installée sur l'oreiller.

Pour rembourrer le coussin, je n'ai pas réussi à retrouver le même matériel que pour celui de Samian, mais le résultat est quand même très satisfaisant. Pour la taie d'oreiller, c'est encore le modèle type bonne femme que j'ai choisi. Il est simple à faire et il met les petits qui veulent tout défaire sur leur passage au défi.

Alors voici le résultat final:

Le coussin

La taie sans le coussin

L'oreiller complet

Ouverture style bonne femme

Notre petite l'a adopté dès la première nuit!

2 commentaires:

  1. Comme c'est beau Stéphanie, bravo! Comment as-tu appris à coudre? J'ai des coussins de divan à recouvrir, il faudrait bien que je m'y mette...

    Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le projet des couches en tissus a été une bonne école... Je n'avais jamais fait de couture avant, mis à part poser des boutons et faire des bords de pantalons. Moi et mes bonnes intentions, je ne savais pas dans quoi je m'embarquais! Mais je me suis découvert un grand intérêt pour la couture et c'est en empruntant des livres techniques sur le sujet que j'apprends. Et il n'y a pas meilleur moyen d'apprendre qu'en faisant des projets qui nous inspirent!

      Supprimer