19 août 2011

Sumac vinaigrier

Quoi de mieux qu'une bonne sumacade fraîchement préparée par une belle et chaude journée d'été? Suma.. quoi? D'accord, ce n'est pas tout le monde qui connaît cette merveilleuse boisson aussi désaltérante qu'une limonade. Commençons donc par un peu d'explications...

Voici le sumac vinaigrier (rhus typhina)

Tout ceux qui vivent dans la région de Montréal, ses environs et jusqu'à Québec ont sans aucun doute déjà vu cet arbuste à l'allure un peu tropicale avec de gros fruits rouges. Son nom familier, sumac vinaigrier, nous donne une petite idée du goût de ses fruits. Étrangement ce goût rejoint plutôt le citron, on dit sûr et non aigre, mais bon ce n'est pas qui a choisi son nom, je préfère son nom latin, rhus typhina.

Imaginez-vous donc que l'on peut se préparer un merveilleux breuvage, plus riche en vitamine c que le jus d'orange, avec ces superbes fruits! Pour moi et mon fils, c'est un plaisir du début à la fin. Couteau à la main, je coupe les fruits que mon fils dépose dans notre panier. Avec une dizaine de fruits de différentes dimensions, nous en avons assez pour préparer deux litres et demi de jus, et même plus selon la qualité des fruits!

Il suffit de broyer les fruits avec les mains dans un bol rempli d'eau et assurez-vous de bien défaire les fruits. Ensuite on filtre le liquide avec un linge tissé assez serré pour ne pas laisser passer les petits poils des fruits et si vous avez un liquide rose (la couleur varie), vous avez réussi. Vous pouvez y goûter afin de vous assurer que le jus présente assez de saveur et il ne reste qu'à sucrer votre liquide à votre guise. Je vous le dis, cette une belle activité pour les enfants, car ils ont la chance de voir comment on transforme un fruit pour en faire un jus qu'ils adoreront.

Bonne dégustation!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire