21 mars 2011

Bonne nuit, trésor!

Pour faire suite à mon message précédent, voici l'autre projet qui me tenait à coeur. La fête de Samian est passée déjà depuis quelques mois, mais je n'avais pas pris le temps de parler du cadeau que je lui ai fait pour l'occasion.

L'idée de départ était de lui confectionner un oreiller bourré avec du coton du fruit mâle de la quenouille. Luc a patiemment cueilli les fruits, les a défaits et a mis le tout au congélateur afin de faire en sorte que toute petite bête vivante présente dans le coton ne puisse survivre. Malheureusement, comme nous n'avons pas d'autre congélateur autre que celui du réfrigérateur, la température n'est tout simplement pas assez froide pour pouvoir éliminer toute forme de vie. Même après avoir sorti le coton après plus de deux semaines de congélation, ça n'a pas pris de temps que de petites larves d'insectes nous ont fait comprendre que c'était meilleure chance... la prochaine fois. On en est venu à la conclusion qu'à notre prochaine tentative, nous cueillerons les fruits et les garderons congelés et les sortirons à l'extérieur aux grands froids de janvier.

Comme il n'était pas question de changer d'idée pour la surprise de Samian, je suis alors passée au plan B : j'ai simplement acheté de la bourre à coussin que j'ai insérée dans la poche en tissus blanc que j'ai d'abord faite. Faire le coussin n'a pas été difficile, mais il faut tout de même y aller avec patience et un peu de technique pour faire en sorte que le rembourrage soit confortable lorsqu'on met sa tête sur l'oreiller. Le coton de quenouille aurait été plus facile et plus rapide à mettre à l'intérieur!


Quand nous sommes allés à la boutique pour trouver un tissus à notre goût, nous avons eu un gros coup de coeur pour celui-ci parce que les animaux qui y sont présentés ne sont pas, pour une fois, des lions-girafes-et-compagnie mais bien des chevreuils, ours, raton-laveurs et autres qui viennent d'ici!

J'ai donc fait la confection de la taie d'oreiller avec un rabat plutôt que de faire le modèle traditionnel. Pourquoi me donner cette "peine", même si ça n'en est pas une, me demanderez-vous? Pour décourager mon petit bonhomme à sortir le coussin de la taie d'oreiller! C'est qu'il aime bien tout démonter pour comprendre comment c'est fait...

Voici la taie d'oreiller sans le coussin :

Vue de face

Vue de dos

Et le résultat final :




Quand Samian a déballé son cadeau, la première chose qu'il a faite a été de se coucher sur son oreiller. J'étais bien contente car il aurait pu le repousser et passer à autre chose... Il laisse maintenant sa tête "s'envoler au creux de son oreiller" à toutes les nuits!

Stéphanie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire