7 mai 2010

Nouveaux paniers et ... teinture!

Ces derniers temps, la cueillette a été au coeur de mes activités, mais j'ai tout de même pris le temps de réaliser quelques paniers. Voici d'abord mes paniers tissés de plastique, version grand format:

Panier de rangement pour la chambre de notre futur poupon (environ 14x14 pouces)

Panier géant de rangement de jouets (ou pour un gamin d'un an et demi!)

Panier en cèdre

L'intérieur du panier

Récemment, je me suis décidé à poursuivre mes recherches sur les teintures naturelles et, à part le fait que je suis sur le point de cueillir différentes plantes à cette fin, j'ai pu mettre la main à la pâte en faisant un test de teinture noire. Voici donc le résultat:

À gauche vous pouvez voir la profondeur du noir, à droite la teinte naturelle

C'est un succès! La méthode est simple: réaction chimique du tannin et du fer. Les encres, il y a de ça un siècle peut-être, étaient faites avec des galles de chêne et du sulfate de fer. La grande quantité de tannin présente dans ces galles font une réaction chimique avec le fer et le liquide obtenu est noir profond. On ajoute de la gomme pour épaissir et voilà!

En ce qui à trait à la vannerie, en Amérique, les artisanes de plusieurs nations préparaient leurs matières dans une décoction de plantes riches en tannin et ensuite utilisaient de la terre ferreuse pour créer des beaux tons noirs. Il y a plusieurs façons de procéder et les recettes sont variées, mais l'important est l'apport en tannin et en fer. Voici ce que l'on peut utiliser pour le tannin: écorce de sapin, de pruche, de chêne, d'épinette, feuilles du sumac, de framboisier, de thé et la liste peut continuer longtemps, mais avec ces plantes on ne se trompe pas! Pour le fer, je fais simplement tremper des morceaux de fer rouillés dans du vinaigre et le tour est joué. Pour une explication étape par étape, visitez ce lien.

Maintenant que je peux faire du noir, la prochaine étape est le rouge. Je vous tiens au courant.

Luc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire