11 décembre 2009

Mon beau sapin...

Cette année, du fait que nous avons très peu d'espace dans le salon et que c'est le principal terrain de jeu de notre gaminet, mais aussi parce que celui-ci est évidemment touche-à-tout, nous avons décidé de faire une guirlande de Noël. Luc et Samian sont allés faire la cueillette de branches de pin (un jour, ce sera peut-être la quête du grand sapin!) que Luc a ensuite installées afin que je puisse y accrocher les décorations de Noël. Ce qui m'a amené à me poser la question suivante : quelle est l'option la plus écologique : le sapin naturel ou artificiel?

Selon un article de la revue Protégez-vous, à moins d'utiliser son sapin artificiel sur une période de 20 ans, il est plus écologique d'acheter un sapin naturel à chaque année. Le sapin artificiel, généralement fabriqué en Asie, demandera beaucoup de transport avant d'arriver dans notre salon et n'est pas recyclable à la fin de sa vie utile. Le sapin naturel, tant qu'à lui, permet de filtrer du CO2 lors de sa croissance, il est cultivé au Québec, ce qui demande moins d'énergie en transport, et nous permet d'avoir le plaisir d'humer son parfum agréable.

Bémol au naturel : lors de sa culture, des fertilisants et des pesticides sont utilisés et à sa fin de vie utile, des émissions de gaz carbonique et de méthane sont causées lors de son recyclage... À moins qu'il soit composté, bien sûr.

En conclusion, la solution la plus écologique serait de ne pas avoir de sapin de Noël du tout... Ou encore décorer l'arbre dans notre cours pour le temps des Fêtes et, ensuite, profiter de sa beauté au naturel tout le reste de l'année.

Je vous invite à lire l'intégralité du bref article à ce sujet. Vous pouvez également visionner une séquence de l'émission La vie en vert, diffusée à Télé-Québec, toujours à propos du sapin.

Joyeux temps des Fêtes!

Stéphanie

2 commentaires:

  1. Très intéressant! Pour ma part, j'ai un sapin artificiel. Je trouvais triste l'idée de laisser pousser un arbre pendant plusieurs années pour finalement le couper et le jeter au bout de quelques semaines... L'année dernière, j'étais dans la même condition que toi avec ma petite puce et j'avais opté pour l'achat d'un pin de Norfolk (en pot). Il est toujours vivant et sert maintenant de plante décorative. Tu peux aller voir sur mon blog, en décembre 2008.

    Cousine Julie :)

    RépondreSupprimer
  2. Le pin de Norfolk est une excellente idée!

    J'ai "hérité" du sapin de Noël de mes parents, qui était dans notre salon alors que j'étais adolescente... Il a beaucoup de vécu, mais encore en super condition! Il est loin des nouveaux modèles avec lumières intégrées, mais on s'arrange comme dans le "bon vieux temps", haha! ;)

    RépondreSupprimer